à la Une

Le livre de nos sentiments

12747515_10209409301497759_5916166094708623297_o

 

 

Présentation :

 

5ème livre co-écrit avec Elodie Willig qui est également ma fiancée.

 

 

L’histoire :

 

Un livre qui nous réunit Elodie et moi. Nos sentiments amoureux… Et parce qu’on n’ose pas tout se dire quand on se voit. On a écrit ce récit chacun de notre côté, ce qu’on ressentait l’un pour l’autre. Il y a nos meilleurs moments à l’intérieur de ces pages, au jardin des plantes, à l’arrêt de bus. Des moments heureux et avec beaucoup d’amour.

 

 

 

 

 

Publicités

Dans les petits papiers de la VADCAR FAMILY-Interview d’Alexis Desseaux

21014781_1044975492271487_628634417_o6 ans d’amitié avec ce grand Monsieur qui incarne mon grand frère de coeur. Quelqu’un de  simple, abordable et bosseur. Alexis Desseaux, alis Motta dans JULIE LESCAUT ou bien acteur dans JOSEPHINE ANGE GARDIEN, PLUS BELLE LA VIE ou FAMILLE D’ACCUEIL…

Pourtant, Alexis Desseaux est un grand passionné de théâtre qu’il a commencé étant tout jeune. J’ai eu la chance de lui poser quelques questions à propos de tout ça et c’est avec toujours autant de sincérité qu’il a accepté.

 

 

Steven : Quels sont les qualités pour aller au bout de ses rêves ? Quels conseils pourrais-tu donner aux plus jeunes qui aimeraient faire comme toi ?

Alexis : J’ai toujours cherché la foi et c’est grâce au théâtre. Lorsque l’on est jeune et sensible, tout le monde a plusieurs visages. Deux faces différentes. Ce qui était bien avec le théâtre, c’est que l’on met en scène ses propres personnages. Le plus important, c’est de savoir où que l’on en est dans sa vie, la vraie, sinon on ne peut pas franchir le pas.

Steven : Tu es quelqu’un qui donne beaucoup aux autres. Comment trouver la bonne barrière pour que les gens trouvent une forme de respect par rapport à ta notoriété ?

Alexis : Il faut rester soi même, normal. Je suis le même. C’est un devoir de pouvoir rendre aux autres ce qu’ils nous donnent car ils correspondent à notre personnalité. Comme je dis,  » La meilleur façon de se protéger est de ne pas trop se protéger « .

Steven :  » Le choix des âmes  » est l’une de tes pièces préférées ?

Alexis : L’essentiel, c’est le travail d’équipe. J’aime m’impliquer de la même façon.

Steven : Ta femme Isabel te soutient beaucoup. Est-ce que c’est cela qui fait fonctionner un couple qui mène vie privée et vie professionnelle ?

Alexis : Il faut trouver le juste milieu. Ne pas trop en parler. S’intéresser aussi à l’autre, savoir le protéger. C’est un soutien mais il ne faut pas en abuser.

Steven : Il y a des gens qui ne savent pas qui tu es. Comment peuvent-ils en savoir plus sur toi ?

Alexis : Il faut aller voir sur WIKIPEDIA. Je souhaiterais que quelques personnes me mettent en avant dans mes pièces de théâtre. C’est à la fois de la rigueur, c’est un investissement physique. Un peu comme le sport.

Steven : Une citation pour terminer ?

Alexis :  » L’originalité, c’est d’essayer de faire comme tout le monde et de ne pas y arriver.  »

Woody Alen

Le parcours de Clémence

 

 

 

 

20354112_1340921899310570_743210355_o

 

Rien à voir avec mes textes, mes livres mais quelque chose de différent. Quelque chose qui me tient à coeur.

En ce moment, je travaille sur un magazine papier fait maison avec dedans, comme contenu, des parcours, des interviews de personnes qui le méritent mais qui n’ont pas obtenu le soutien ou l’écoute nécessaire.

Je vous présente Clémence. Passionnée de sport depuis sa tendre enfance, elle a dû arrêter à cause d’une intolérance au gluten. Même problème au niveau de la nourriture, il lui faut manger  » sans gluten « . Clémence s’essaie aux sports de combat, à la gym… Mais elle arrête à cause de blessures physiques.

Par conséquent, la jeune ado de 16 ans assiste à tous les matches de Hockey Sur Glace, à la patinoire l’île Lacroix, à Rouen. Sans doute une autre façon de s’évader, d’exprimer ce qu’elle ressent à travers une passion qu’elle connait depuis toute petite. C’est avec une immense fierté qu’elle raconte sa rencontre avec des joueurs professionnels. Ce sport lui plait énormément, malgré les quelques critiques apportées par certaines personnes. Par exemple  » c’est un sport de brut « …

Clémence a un message à faire passer aux autres…

A retrouver dans notre troisième magazine papier, DANS LES PETITS PAPIERS DE LA VADCAR FAMILY…

 

Pourquoi être proche de ton public ?

 

 

18835919_986621264773577_4075116070709976484_n

 

 

Parce que je trouve ça essentiel et vital. Chaque matin, je me dois de leur dire bonjour. C’est comme une deuxième famille, sauf que l’on passe nos moments sur internet. Des bons moments, via des statuts ou des photos. Je sais que les gens rigolent à mes  » photos délires  » avec Elodie. On fait la grimace et ça redonne le sourire. C’est ce que je recherche pour les personnes qui me suivent. Et je suis content qu’au fil des années d’avoir une si belle fidélité. C’est encourageant et moi je les encourage aussi.

J’étais très proche de ma famille étant jeune alors en grandissant j’ai voulu recréer un vrai contact avec des gens qui seraient un peu comme moi. Le soutien que j’ai pour mes projets je le redonne aux personnes qui le méritent. Je like, commente, partage et offre des cadeaux aux plus sympas. Et les gens me le rendent bien. Ce sont de bons échanges. Et je veux avancer avec les personnes qui m’apprécient autant que je les apprécie.

Mon 1 er livre avec maman

 

 

 

19619887_107210126579706_1820817285_o   17191357_918089448293426_909602106789961439_n

 

L’idée d’écrire un livre avec ma maman vient de notre complicité. Depuis que mes parents sont divorcés, j’ai fait le choix de ne pas laisser tomber la personne qui m’a donné la vie. Cela fait plus de 10 ans que nous partageons divers événements ; notamment deux déménagements, dans notre ville de Saint-Etienne-Du-Rouvray. Se reconstruire ce n’est pas évident pour nous deux. A l’époque, j’ai 15 ans et il faut se contenter de ce que l’on a. Au fur et à mesure des années, maman et moi nous apprenons à nous connaître. A travers l’écriture de mes textes, maman peut deviner ce que je pense et ce que je ressens tandis qu’elle travaille comme employée de ménage industriel.

La première fois que maman trouve un logement, nous n’avons pratiquement pas d’argent pour vivre et nous sommes obligés d’emprunter à droite à gauche, à qui veut bien entendre notre histoire et nos problèmes. Peu de monde sera là pour nous car certaines personnes ne conçoivent pas qu’une famille se désunisse. Alors quelques personnes critiquent, nous tournent le dos… La plupart ne comprend pas. Pas grave, maman et moi nous sommes soudés. Quelques euros en poche pour faire la semaine, maman se lève  de bonne heure tous les matins pour se rendre au travail. C’est à partir de là qu’elle a joué le rôle du père et de la mère.

Heureusement que je ne suis pas un enfant capricieux. Mes rêves de m’en sortir et d’aider maman me poussent à relier ma passion pour l’écriture et les mondes imaginaires. Un peu comme Harry Potter dont je suis fasciné par cette histoire. J.K Rowling, l’auteure est mon modèle. Son histoire m’inspire et l’envie de publier mon premier livre me titille. Je reçois quelques propositions de maisons d’éditions, qui sont en fait de beaux arnaqueurs, puisqu’ils me demandent parfois jusqu’à 3 000 euros pour financer la maquette de mon livre. 7 ans plus tard, j’auto-édite mon bouquin. Devant un jury et avec un prix de 1 000 euros à la clé pour la publication de ceux ci, je suis lancé. Heureux, je réalise mon rêve.

Entre galères et envie de devenir écrivain, je publie d’autres livres qui se vendent, à mon échelle, à un certain nombre d’exemplaires. Enfin, ça y est, nos fins de mois compliquées se transforment. Je gagne un peu de sous. Yes ! Je peux aider maman !

D’années en années, je publie plusieurs bouquins mais cela ne suffit pas pour faire vivre le foyer, il faut donc que j’innove. De là, je créée le premier journal papier qui met en lumière des talents de l’ombre. VADCAR FAMILY est en train de naître. Une deuxième famille qui se soutient mutuellement.

 

C’est mon tour d’encourager maman dans des projets qui lui tiennent à coeur, le tricot notamment.

Aujourd’hui, maman et moi nous avons décidés en commun de raconter notre histoire afin qu’elle soit dévoilée au plus grand nombre et qu’elle serve…

Mes deux prochains livres

17038818_911125462323158_6639191349030637691_o17098561_912541075514930_6650166238812624459_n

 

 

Titres :  » Mes citations du coeur  » et  » Voyage au coeur de nos moments « .

 

 

MES CITATIONS DU COEUR

 

Mes citations du coeur, je l’ai écrit en plusieurs mois. J’allais partout pour cela. En bas de chez moi, dans le métro, dans les magasins… A chaque fois que j’avais une idée en tête. Il faut dire que la musique m’a beaucoup inspiré. J’ai compris beaucoup de choses de la vie, de l’amour, puisque ce sont les thèmes principaux du livre. Je pense que tous les lecteurs pourront découvrir de nouvelles phrases. Exemple de phrase que je mets dans le bouquin et qui figure aussi sur les réseaux sociaux :  » Travaille dans l’ombre, tu deviendras homme de lumière. « . J’aime beaucoup l’opposition du noir et du blanc. Deux couleurs différentes, qui s’aiment forcément puisqu’elles se complètent formidablement bien. C’est pareil pour certaines âmes dans la vie. Pour s’aimer, il faut savoir se compléter, être différent de l’autre. Et puis, savoir s’apporter quelque chose inattendu au quotidien. C’est le pouvoir de surprendre. A chacun sa manière de se faire… 😉

 

 

Prix : 12 euros T.T.C

 

 

 

 

VOYAGE AU COEUR DE NOS MOMENTS

 

 

Il s’agit de la suite du premier livre écrit avec Elodie.  » Le livre de nos sentiments  » qui retrace surtout nos meilleurs moments passés ensemble. Des moments de fous rires, au jardin des plantes, à l’arrêt de bus, à la cafétéria de Leclerc ou à Carrefour… Pour nous, il n’y a pas d’endroit particulier pour vivre quelque chose de mémorable. En tant qu’écrivain, j’estime que le partage est important. Il est multiplié quand il se fait avec la personne que l’on aime. C’est tout naturel. Elodie et moi nous sommes deux âmes jumelles, je l’ai compris au fil du temps. On est juste inséparables. C’est ce pourquoi nous nous voyons régulièrement. C’est assez bizarre de se dire qu’on peut vivre de rires et d’engueulades dans un couple mais ce sont des étapes à franchir si l’on veut que ça dure. Cela reste ma perception des choses et comme je le dis souvent, je respecte les couples qui existent. Les personnes qui liront le livre seront vraiment comblées et passeront d’excellents moments à travers les nôtres et moi je dis  » oui  » ! Car c’est bon pour le moral !

 

 

Prix : 16 euros T.T.C